les mots de ma plume

les mots de ma plume

Humour


Les mots les plus difficiles à prononcer.

humour-citation.jpg


06/03/2017
0 Poster un commentaire

Drôle de cirque

Cirque.jpg

Texte inspiré de ce passage de la Bible, épître de Jacques chapitre 3 versets 7 et 8:

Tous les animaux de la terre ont été domptés. Mais la langue, aucun homme ne peut la dompter.

 

Oyé, Oyé! Braves animaux!...

Venez nombreux ce soir,

Venez découvrir ce numéro

Surprenant et rare.

L'homme, dans toute sa splendeur

Avec adresse et harangue,

L'homme, le meilleur des dompteurs

Va devant vous, domestiquer des langues!...

 

Oh oh!... Voilà qui est intéressant!

Fit le robuste taureau

En écoutant attentivement

L'annonce faite au micro.

Il ne faut pas rater cette occasion

Qui ne se représentera pas de si tôt!...

Dit joyeusement le roi lion

A la famille des chevaux.

 

Et le soir, vers vingt heures,

Tous les animaux étaient là.

Ils venaient de la ferme et d'ailleurs,

Pour rien au monde ils n'auraient raté çà!

Au milieu de la piste circulaire,

L'homme armé d'un fouet,

Entouré d'une grande cage de fer,

Criait aux langues de rentrer.

 

Elles entrèrent sur la scène

Cancanant et critiquant

Avec des mots obscènes

Et des regards méchants.

Taisez-vous!...

Je veux des mots d'amour!

Ça suffit, m'entendez-vous?...

Dites au moins: bonjour!

 

La langue qui n'était pas de bois

Ricanait, l'air narquois.

Celle pleine de reproches,

N'avait la sienne dans sa poche.

Celle qu'on ne savait pas tenir

N'arrêtait pas de médire.

Et puis, la dernière,

Avec son sale caractère,

Jaseuse et commère,

Qui vocifère, glacière,

Se courbe en cimeterre,

Quelque fois meurtrière,

C'est celle de vipère.

 

Taisez-vous!...

Je veux des mots d'amour!

Çà suffit, m'entendez vous?...

Dites au moins: bonjour!

Répétait l'homme sans cesse

En faisant claquer son fouet.

Mais ces langues!... Quelles espèces

Difficiles à mater!

 

L'homme était embarrassé,

Empêtré dans son numéro,

Complétement raté,

Un véritable fiasco.

Alors les animaux, venus se distraire,

Commencèrent à s'énerver.

Même, ils se mirent en colère,

Sur le point de se révolter.

 

Hou! Hou! c'est nul!...

Crièrent les bœufs,

Il est ridicule

L'homme en costume prétentieux.

Ouais!... Renchérit le dromadaire

L'homme explore toute la terre

Même dans les coins perdus,

Mais il ne sait pas faire taire

La langue bien pendue!...

 

Il sait apprivoiser les éléphants,

Capturer les caïmans

Museler les bœufs, les purs-sangs,

Jouer avec les serpents,

Mais il ne sait pas faire taire

Ces langues grossières!...

Ajouta déchaîné

Le chef chimpanzé.

 

Voilà qui est envoyé,

Déclara l'ours à collier.

L'homme sait tutoyer la lune,

Apprivoiser le vent,

Fouiller les lagunes

Les étoiles du firmament.

Seul maitre, en capitaine,

Il joue avec les atomes,

Il s'amuse avec les gènes,

Il fait plein de choses, l'homme!...

 

Hou! Hou! C'est nul!...

Criait la hyène agitée,

Ce cirque est ridicule!

On va tout casser!...

Non! mes amis. N'en faites rien!

Inutile de dégrader,

Ne faisons pas comme les humains,

Dit le lion avec dignité.

Et c'est ainsi, que tous les animaux

Rentrèrent chez eux, désabusés.

L'homme, seul, sous le chapiteau,

Se mit à pleurer...

 

Il faut le constater, c'est évident.

L'homme à beau se démener,

La langue, décidément,

Langue.jpg
C'est impossible à dompter.

 

Henri Briffaut.

 

 

 


20/10/2015
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser